Le refroidissement des datacenters Google confié à l’IA

Dans de nombreux domaines, Google aime avoir un temps d’avance. C’est pourquoi dès 2016, il avait été confié à une filiale d’Alphabet baptisée Deepmind le développement d’un système basé sur l’IA capable de proposer des recommandations pour réduire les coûts de refroidissement des datacenters Google. Aujourd’hui, cela porte ses fruits…

Faciliter le contrôle du refroidissement des datacenters Google

Développé depuis 2016 par Deepmind, le système de recommandation basé sur l’Intelligence Artificielle entre désormais dans une nouvelle phase.

Ayant prouvé qu’il pouvait permettre à la firme de Mountain View de réaliser de réelles économies d’énergie, ce système va désormais prendre le contrôle du refroidissement des datacenters Google. Toutefois, parce que le géant américain souhaite s’assurer que tout fonctionne le plus parfaitement possible, une supervision humaine a été maintenue.

Pour autant, le système travaille bel et bien seul grâce aux milliers de données qu’il collecte en temps réel sur le refroidissement des datacenters Google. L’analyse de ces dernières permet à l’IA de prédire les consommations énergétiques à venir et de voir si des actions pourraient permettre de minimiser celles-ci. Si une optimisation est possible, le système renvoie une information et les actions préconisées sont automatiquement mises en œuvre.

Concrètement, ce système permet d’améliorer le refroidissement des datacenters Google en continu.

D’importantes économies d’énergie et d’argent pour Google

Depuis que la firme de Mountain View a confié à son système basé sur l’IA le contrôle du refroidissement de ses datacenters, les résultats obtenus sont tout simplement stupéfiants.

En effet, en moyenne, ce sont des économies d’énergie de 30% qui sont au rendez-vous et ce sans que le risque d’interruption de service ne soit plus important. Il faut dire que ceci était primordial puisque Google héberge dans ses centres de données des services aussi importants que sa messagerie Gmail ou que son moteur de recherche, célèbre à travers le monde entier.

Google a en tout cas réussi son pari et montre combien l’Intelligence Artificielle a des pouvoirs qu’il faut savoir maîtriser.